Vous pouvez cliquer sur n'importe quelle image pour l'agrandir. Pour revenir au blog, cliquez à côté de l'image agrandie. Bonne visite, et merci pour votre commentaire si vous ressentez l'envie de laisser une trace de votre passage.


lundi 25 juin 2012

HOME

Le film "HOME" de Yann Arthus Bertrand a été rediffusé hier soir sur la 5. Ce film a été réalisé en 2009, soit il y a 3 ans. Si vous l'avez manqué, vous pouvez le retrouver en cliquant sur ce lien Youtube où il est possible de le visionner dans son intégralité.
Les images sont fantastiques, le documentaire édifiant et éducatif, et le bilan est assez terrifiant, malgré la conclusion remplie d'optimisme sur le fait de peut-être pouvoir inverser la vapeur, en s'y prenant DES MAINTENANT bien entendu.
En juillet prochain ou août, au congré de Lisbonne, les hommes vont décider si oui ou non les scientifiques peuvent maintenant donner un nouveau nom à notre ère : l'anthropocène. Est-il bien utile de se poser la question ? Il est évident que cela fait au moins un demi siècle ou plus que l'humain contribue (pas tous, 20 % peut-être de la population mondiale mais 100 % sont concernés, même sans avoir jamais profité de rien - je pense aux populations des pays les plus démunis) à détériorer l'écosystème de notre planète si jolie.
J'ai réalisé en fin d'année scolaire une séquence complète sur le réchauffement planètaire avec des élèves de 3ème. Eh bien, croyez-moi si vous voulez, après les soupirs d'exaspération sur le sujet qui méritait largement plusieurs séances, et une attitude complètement détachée "pas concernés, nous !", j'ai eu droit ensuite à quelques moqueries sur "la banquise qui fond", "les bébé ours en danger", etc.
Tristesse...
Une élève m'a quand même dit, comme pour excuser les autres : "vous savez madame, ce n'est pas contre vous. Mais nous,les sujets-là, vous pensez bien que cela ne nous intéresse pas. Dans vingt ou trente ans peut-être, on y pensera, mais pour le moment, on a d'autres préoccupations..."
Dans vingt ou trente ans ? Qu'en sera-t-il si au jour d'aujourd'hui personne ne change rien à ses habitudes ?