Vous pouvez cliquer sur n'importe quelle image pour l'agrandir. Pour revenir au blog, cliquez à côté de l'image agrandie. Bonne visite, et merci pour votre commentaire si vous ressentez l'envie de laisser une trace de votre passage.


vendredi 30 novembre 2012

Pour Sab... spécial dédicace...

Pour Sab... en attendant ma réponse à son merveilleux art postal que je viens de découvrir à l'instant.
"On peut toujours rêver de s'en aller mais sans bouger de là..."
 

lundi 26 novembre 2012

Petit clin d'oeil les pieds dans l'eau

Pour Sabine de CHEMIN JE T'AIME un petit clin d'oeil.
Je n'ai pas retrouvé la photo que je chercherai encore mais, après bien de la patience car je ne me souvenais plus sous quel nom de fichier je l'avais enregistrée, j'ai fini par me souvenir : Tours, car c'est dans cette ville que notre mère avait pris la photo dont je te parlais hier en réponse à ton commentaire.
Tu vois, les pieds dans l'eau, heureux et insouciants nous fûmes... comme des enfants, présents à l'instant présent.
 

dimanche 25 novembre 2012

Des cartes et des bisous qui se croisent et se rencontrent

Nos cartes se sont croisées sans que nous ne nous soyons informées mutuellement de cet échange de bisous et de couleurs... J'ai reçu cette superbe carte de ma fille B. tandis que je lui avais posté celle qui suit qu'elle a reçue en même temps que moi la sienne (mon envoi : les champs de lavande, très courants en Lorraine, c'est bien connu ;D) et tout en recherchant où j'avais bien pu enregistrer le scan de la carte "champs de lavande" je suis retombée sur cette enveloppe aquarellée (image suivante) que j'avais faite il y a une dizaine d'années.


 
 
 
 

samedi 24 novembre 2012

Regarder vers le Ciel

Ce matin aux alentours de 8 heures et demi.
 
 
 


 
 
 
 

vendredi 23 novembre 2012

Cela ne s'invente pas...

Cela ne s'invente pas. J'ai juste levé les yeux à l'endroit où je m'étais arrêtée mercredi 21 pour passer un coup de fil et j'ai vu ceci : j'ai apporté mon appareil photo ce matin pour le mettre en image.
 
C'était au-dessus d'une porte, sur le trottoir qui faisait face à celui sur lequel je me trouvais, dans une petite rue que je n'avais jamais empruntée jusque là. Ceux et celles qui ont lu le post précédent feront le rapprochement.
 

samedi 17 novembre 2012

Ces sons qui nous guérissent

J'ai reçu cet article aujourd'hui dans une newsletter mais je vous mets en-dessous le lien pour aller lire l'article entier.
Personnellement je crois aux fréquences vibratoires qu'elles soient celles des personnes, des lieux que nous visitons ou occupons, des couleurs, des matières et également des sons.
Tout est relié et à l'instar des ondes qui permettent les émissions de stations radiophoniques, nous vibrons ou non sur telle ou telle fréquence et ces vibrations induisent énormément de choses dans nos vies. Que les sons puissent guérir - musique, voix particulières - ou nuire - idem - je n'en doute pas un seul instant. Mais je laisse "parler" Pierre Lance, auteur de ce message :

Le docteur américain Frederick R. Carrick, spécialiste reconnu en neurochirurgie, travaillant sur le coma, a découvert que la voix de Nolwenn avait des effets très bénéfiques sur ses patients et il a remplacé Mozart en musicothérapie par la voix de notre chanteuse ! Il faut savoir que la musique de Mozart est largement utilisée dans beaucoup de pays pour ses excellents effets dans de nombreuses pathologies nerveuses et psychiques. Et le Dr Carrick découvrit que la voix de Nolwenn Leroy avait un effet encore supérieur à la musique de Mozart. C'est ce qu'il déclara un jour dans une émission de la chaîne de télévision américaine TBN (50 millions de téléspectateurs), ce qui provoqua aussitôt, on le devine, un boom sur les ventes du premier album de Nolwenn, tandis que la chaîne recevait des centaines de milliers d'appels et d'e-mails à son sujet. 

Le Dr Carrick a d'ailleurs fait école, puisqu'il y aurait selon lui plus de 340 praticiens qui utilisent l'album de Nolwenn pour des thérapies de lésions cérébrales et les résultats seraient statistiquement meilleurs que tout ce qui a pu être constaté jusqu'à présent ! Un autre médecin, le Dr Tedd, neurochirurgien très réputé aux Etats-Unis, étudie les répercussions de la musique sur le cerveau. Il a fait des expériences avec la voix de Nolwenn. Et il lui a écrit : « J'ai utilisé ta musique dans la thérapie des patients sévèrement handicapés en même temps que pour d'autres applications médicales - le résultat a été miraculeux et tellement différent des autres domaines d'application. (...) J'utilise ton CD en même temps que d'autres traitements médicaux et nous avons été surpris par les conséquences phénoménales qu'il avait.(...) Je peux te dire que ta voix est totalement différente de toutes les autres et que les effets sur les fonctions du cerveau sont incroyables. En plus, je l'aime beaucoup et les autres médecins sont également tombés sous ton charme (et ils ne parlent même pas français !) »

Au cours de l'interview donné à la télévision, le Dr Tedd déclara notamment : « Ce qui est intéressant, c'est que cette chanteuse est française, et en ce qui concerne les gens pour qui j'ai utilisé ce CD - je l'ai fait en Chine, en Corée ou aux Etats Unis, ils ne comprenaient pas les paroles - ce n'est pas comme s'ils écoutaient un hymne national ou une chanson très populaire qui en général font monter l'adrénaline, parce qu'ils connaissent la chanson. Quand on ne connaît pas les paroles, c'est forcément la voix qui fait tout changer. C'est la beauté de cette expérience, et quand je faisais mes démonstrations, les autres médecins souhaitaient également l'entendre. »
lien vers l'article entier de Pierre Lance. Cliquez dessus pour vous y rendre.
Et pour le plaisir de l'écouter mais surtout de l'entendre ... 
 

vendredi 16 novembre 2012

Précieux cadeau

Je l'ai reçu tout à l'heure... Je suis allée le chercher là où le livreur colissimo l'avait déposé cause absence au moment de son passage...
Je me demandais ce que pouvait bien contenir ce si joli petit paquet, tout de mauve et rose emballé, dans un papier doux comme de la soie et un ruban tout aussi doux.
Comme j'aime faire durer le plaisir, j'ai photographié les étapes d'un délicat déballage, je ne voulais abimer ni le ruban ni la papier.
Il est tard et mon éclairage un peu faible, les photos sont un peu jaunes, mais je ne peux tenir jusqu'à demain pour faire de meilleures photos en plein jour. De toute façon, la lumière, elle était dans le paquet. Merci Ambre, merci du fond du fond de mon coeur (non ce n'est pas une erreur de répétition. Entends par là que cela vient depuis le plus profond de moi.
LE paquet, avec une petite carte et un message d'amitié à l'intérieur. Le photophore en sel rose de l'Himalaya m'a été offert par ma fille B. lorsque je suis allée la rejoindre à Aix en Provence, et elle avait ajouté une bouillote toute rose, toute douce, que je remplis d'eau bouillante chaque soir et qui me tient chaud toute la nuit, ainsi qu'un "chauffe-mains", un petit sachet astucieusement conçu qui chauffe en quelques secondes et réutilisable à souhait.

Etape 2, j'ai enfin dénoué le noeud, avec patience... et impatience à la fois de savoir ce que contient ce si joli papier (papier de riz ? il me fait penser à cela)

Waouh ! C'est super, d'autant plus que je me suis engouffrée dans une église aujourd'hui et y ai allumé deux veilleuses (qui remplacent les cierges d'autrefois), une pour les vivants et une pour les morts, car dans deux jours je célèbre - seule de la famille - un bien triste anniversaire de décès et j'ai passé la nuit - par coïncidence - à lire en ligne un livret du même type, une insomnie m'ayant réveillée durant deux bonnes heures. Je ne raconte même pas comment me lever ce matin pour partir travailler (je m'étais rendormie depuis à peine une petite heure) fut difficile. Mais je me suis levée.

Voici la première page du petit éphéméride 2013
Désolée pour l'aspect sombre de la photo mais la lumière est dans les textes

Et voici la page sur laquelle je suis tombée en l'ouvrant pour la toute première fois au hasard (j'adore faire cela, pour lire le "message" du jour). Eh bien c'est marrant, moi qui ai boîté toute la semaine à cause de ma tendinite au genou, je tombe sur un texte qui parle d'un estropié. C'est fort, non ?
 

dimanche 11 novembre 2012

Lumière du Sud

Une petite escapade d'une semaine pour me rapprocher de ma fille B. mais aussi de moi-même.
mon compagnon de voyage
Eh oui, autre lieu mais même ciel et même astre lunaire
La rotonde à Aix-en-Provence




Un des nombreux campaniles










Le musée Granet

la palette de Cézanne

il y a visiblement erreur sur la dimension de la toile que nous avons pu admirer au musée et qui ne mesure que 43 x 27 cm



Et qui dit toile dit aussi toile de parapluie. Eh oui, un jour de pluie sur les sept. Rien à dire...


Petite sortie nocturne.
 
 
 

vendredi 2 novembre 2012

Ce matin


 En direction de l'ouest, la lune encore présente dans un ciel d'un bleu azur...
Côté est, le soleil déjà à mi-course avant son zénith et des nuages magnifiques
J'ai bien fait de saisir ces moments magiques car la suite de la journée a été pluvieuse et grise (temps)

jeudi 1 novembre 2012

Images et Conseils

C'est un texte que j'ai utilisé pour le récent art postal envoyé à NadineL. J'ai envie de le remettre ici car il mérite de plus amples lectures.