Vous pouvez cliquer sur n'importe quelle image pour l'agrandir. Pour revenir au blog, cliquez à côté de l'image agrandie. Bonne visite, et merci pour votre commentaire si vous ressentez l'envie de laisser une trace de votre passage.


vendredi 4 octobre 2013

Prends le temps...

"Prends le temps d'avoir des amis, c'est le chemin du bonheur,
Prends le temps de rêver..." C'est ainsi que commence ce joli poème que m'a adressé Maryse-Passion, avec un nouvel envoi reçu aujourd'hui dans ma boîte à lettres (à n'ouvrir que le 2 octobre). La poste a donc pris le temps d'acheminer son envoi et c'est un anniversaire à rallonge bien agréable à mon cœur. Merci Maryse pour ce nouveau présent et je ne sais pas si je vais oser effacer tes mots si gentiment inscrits à mon intention. Merci aussi pour l'encens vanille de Madagascar car après l'ambre, la vanille est mon deuxième parfum préféré dans les encens. Merci, merci, merci.



Merci Nadine pour ton paquet que je suis allée chercher en fin d'après-midi et que j'ai ouvert : que de gentillesse ici encore. Tu as pensé à tellement de choses. Les couleurs, les douceurs (douceurs que je partagerai avec mes enfants), l'ancre de marine bretonne, la lavande de Provence, le petit carnet aux couleurs de l'art postal, l'accessoire indispensable pour se détendre (massage du cuir chevelu), et cette jolie carte d'un paysage qui pourrait bien être breton d'après quelques toits de maisons, aux couleurs tendrement pastels. Merci infiniment ma Nadine.





Et, surprise de taille ! ma fille Bé est revenue pour me faire une surprise. Son retour et un nouveau venu dans mes "aminours" de sa part, je suis extrêmement touchée par ses gestes d'affection. Merci ma fille même si tu ne viens pas sur ce blog.
 
Elle est arrivée plus tard dans la soirée, mais j'ajoute à mon billet ce dernier cadeau reçu de la part d'un de mes fils : une jolie rose remplie d'amour et un repas cuisiné par lui avec tout autant d'amour. Merci à lui. Merci à tous.
 
Et puis, bien entendu, un cadeau qui ne peut se mettre en image mais inestimable : la présence de chacun.