Vous pouvez cliquer sur n'importe quelle image pour l'agrandir. Pour revenir au blog, cliquez à côté de l'image agrandie. Bonne visite, et merci pour votre commentaire si vous ressentez l'envie de laisser une trace de votre passage.


samedi 4 janvier 2014

Le présent

J'ai reçu plein de témoignages de votre amitié et de l'amour de mes enfants cette année encore et je vais publier la photo où j'ai rassemblé notamment les cartes reçues [pour l'envoi de Nadine j'avais déjà publié des photos]. De bien jolis mots à savourer avec délicatesse, de douces pensées et des vœux, des vœux, des vœux ... pour une année apaisée et de bonheur. Des exercices de bienveillance envers soi-même aussi (promis, je redouble d'efforts !!!) ... Merci à tous et à toutes !!!!
Je ne peux pas citer toutes les belles paroles que l'on m'a adressées mais parmi elles, j'ai envie de partager avec vous ces mots de quelqu'un qui me connaît d'autant mieux qu'il est mon médecin traitant et connaît mon histoire depuis plus d'une quinzaine d'années : "Je vous souhaite une excellente nouvelle année pleine d'espoir. Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde reste beau. Prenez attention."
Et ces mots-là, d'un ami de la sphère : "Hier c'est l'histoire, Demain est le mystère, Aujourd'hui est le cadeau. C'est pourquoi on l'appelle le présent".
Ca parle ! Le présent est un présent de chaque instant. Chaque seconde doit être savourée pour ce qu'elle est. Depuis le décès dramatique de ma sœur qui fut un choc pour moi - et comme un électrochoc, j'ai compris qu'on ne revient jamais en arrière. Quand c'est fini, c'est fini. Quelles que soient les larmes que l'on puisse verser, quels que soient les regrets de n'avoir pas pu tout dire, quels que soient les regrets de ne pas avoir plus profité de la présence des êtres. Le présent est ouvert à tous les espoirs, à tous les possibles. Nous ne le savourons pas tous toujours à sa juste mesure. Je crois que si j'ai une seule bonne résolution à prendre pour cette année, c'est celle-ci : apprécier chaque instant, apprécier chaque seconde, et ne pas avoir hâte de passer à la suivante même lorsque les temps sont moins agréables, car chaque micro-seconde qui passe nous rapproche de l'instant où plus rien ne sera possible, en tout cas sur cette terre.
Merci donc à Sab (Sabine), Nadine, André, Elsa, mes enfants, l'assemblée nationale (eh oui ;-D ), les bénévoles de l'Armée du Salut, Claude (mon médecin), Aurélia, Maryse, Nadège, et à tous ceux et celles qui m'ont adressé des vœux virtuels, sur mon blog ou ailleurs et/ou de vive voix ou par sms. Encore bonne année à vous. Qu'elle vous apporte paix et sérénité, santé et joie, harmonie et bonheur.