Vous pouvez cliquer sur n'importe quelle image pour l'agrandir. Pour revenir au blog, cliquez à côté de l'image agrandie. Bonne visite, et merci pour votre commentaire si vous ressentez l'envie de laisser une trace de votre passage.


mercredi 23 juillet 2014

Gelée de groseilles

C'est la première fois que je fais de la gelée de groseilles et j'ai rarement fait des confitures (une année, j'ai fait de la confiture de mirabelles mais ça remonte à plus de vingt ans déjà). J'ai eu envie d'essayer après avoir vu l'un de mes fils acheter un  pot de gelée de groseilles en hypermarché, me disant combien il avait aimé celle que ma maman faisait chaque année (mes parents avaient un jardin et beaucoup de groseilliers). C'est vrai qu'elle était bonne sa gelée, et elle nous en donnait chaque année quelques pots pour les enfants. J'ai donc tenté pour lui.
Je me suis rendue au marché et j'ai acheté une barquette de groseilles rouges. Je suppose que la barquette faisait 500 grammes mais j'ai oublié de demander. Je dis cela à cause des proportions car j'ai dû tout faire au hasard puisque je n'ai pas beaucoup d'ustensiles et rien pour peser.
Ensuite je me suis souvenue que maman avait un tamis (je n'ai pas mais j'ai une passoire à trous), un tissu blanc (je suis allée chez Eurodif et on m'a dit qu'il s'agissait d'étamine de coton. Ils n'en ont pas car il s'agit d'un tissu d'habillement et chez Eurodif ils ne font que l'ameublement). Je me suis rendue dans une droguerie mais vu le prix de l'étamine, j'ai pensé que je trouverais une autre solution, et j'ai trouvé. Puis recherche de sucre gélifiant - j'avais lu cela sur une recette de confiture dans un magazine pendant que j'étais en ville - et achat. J'ai lu tout à l'heure qu'avec les groseilles, c'est inutile. Si j'en refais, j'utiliserai donc le sucre roux que nous utilisons couramment. Enfin, il me fallait des feuilles de cellophanes pour fermer mes pots, feuilles achetées ce matin. Les pots sont des pots que j'ai récupérés, lavés, fait bouillir pendant vingt minutes hier soir et égouttés sur un torchon propre. Pas de bassine à confiture non plus mais un fait-tout émaillé a fait l'affaire. Et voilà, j'ai lavé, chauffé, écrasé les grappes hier soir, laissé égoutter toute la nuit dans mon chiffon blanc (propre et ébouillanté lui aussi) sur ma passoire en  métal, ai récupéré le jus en début d'après-midi, l'ai mis dans le fait-tout, ai ajouté du sucre gélifiant, laissé bouillir 3 à 4 minutes et enfin versé dans les pots : inutile de dire qu'avec les achats (sucre, groseilles et feuilles de cellophane) le prix de revient de chaque pot n'est pas négligeable :-D  Comme je n'ai pas pu peser le jus obtenu, j'ai fait une approximation pour le sucre. Il me reste à attendre pour voir si la gelée prend (pour le moment c'est encore bien liquide). En tout cas, c'est joli ! Et puis, si cette gelée est réussie et que j'en refais, les pots reviendront moins cher puisque je n'aurai plus que les groseilles à acheter (2,90 euros la barquette au marché, d'un poids que je suppose être de 500 grammes).