Vous pouvez cliquer sur n'importe quelle image pour l'agrandir. Pour revenir au blog, cliquez à côté de l'image agrandie. Bonne visite, et merci pour votre commentaire si vous ressentez l'envie de laisser une trace de votre passage.


lundi 27 janvier 2014

Quatre

J'ai été taguée par Ambre et ce questionnaire porte sur le chiffre quatre. Je n'ai cependant pas pu me limiter au chiffre quatre.
Voici donc le questionnaire et leurs réponses.
Libre à vous de le reprendre et de répondre aux questions. Je ne tague personne en particulier.
Cela dit, c'est peut-être la première fois que je dis autant de choses sur moi et j'ai le trac. Ne soyez pas étonnés si un jour ce message disparaît.

Quatre emplois que vous avez faits dans votre vie.

Comme j’ai pas mal vadrouillé dans ma vie professionnelle et que j’ai vogué selon mes envies et aussi consacré du temps à l’éducation de mes enfants, j’ai eu l’occasion de faire pas mal de jobs et/ou petits boulots. Il fut un temps - OYEZ BONNES GENS - où trouver du travail n'était pas un problème !!!! eh oui, j'ai connu cela. Cela a bien changé depuis et en peu de temps.

Cela va du secrétariat commercial au secrétariat de direction, puis animation sur des stages d’insertion sociale avec des jeunes en difficultés scolaires, un petit tour par l’analyse programmation après formation-qualification (les vieux systèmes d’exploitation et langages de programmation : DOS VSE et Cobol (option gestion de production)) mais c’était trop prenant par rapport à mon rôle d’épouse et de maman souvent seule pour s’occuper du foyer aussi je suis passée à autre chose : responsable d’un service dans une école de commerce. Puis reprise d’un cursus d’études (une licence dans une autre discipline) et donc petits boulots pour survivre : vendeuse, enquêtrice de rue, barmaid, gérante en intérim d’un magasin de services : photocopies, reliures, etc. Petite main dans un gros cabinet de finances (mettre des lettres sous enveloppes), secrétariat à nouveau en intérim, vendeuse en librairie. Maître auxiliaire puis professeur (toujours pas titularisée mais je n’ai rien fait pour ça). J’avais trop de choses à gérer dans ma vie personnelle. Ca y est, j’ai dépassé les quotas (quatre)...

Et je ne parle pas des jobs que j’ai faits en bénévolat : bibliothèque ambulante à l’hôpital, apprendre à lire et à écrire dans le cadre de l’illettrisme, écrivain public pour des personnes ne sachant pas rédiger des courriers…

A côté de cela, j’écris et je peins mais en réalité je n’écris plus beaucoup et ne peins plus non plus faute de temps et sans doute aussi d’inspiration et d’ambition.
 

Quatre films que vous regarderiez encore et encore.

Il y a peu de films que j’ai regardés plusieurs fois. Toujours une histoire de temps disponible. Mais parmi ceux que je peux voir et revoir il y a : tous les Harry Potter, le Seigneur des Anneaux et maintenant Le Hobbit, Gandhi, Malcolm X, la vie de Martin Luther King, Braveheart bien sûr que j’ai adoré (mais maintenant il me ferait pleurer), Gladiator, et tous les dessins animés de Walt Disney, particulièrement Mulan, Pocahontas, Blanche-Neige, La Belle et la Bête.

Pi (pas un dessin animé de W. Disney ! peu connu mais que j’ai vu plusieurs fois et adoré).
 

Quatre lieux où vous êtes allé(e) en vacances.

Le Sénégal (un trip avec un ami, sac à dos et rien de programmé à l’avance), mon meilleur souvenir d'émotions et de rigolade, à ce jour,

Le Niger (plusieurs séjours chez un ami Nigérien et sa famille)

Aix-en-Provence, Marseille

La Bretagne, encore et encore…
 
Et d'autres, avec mes parents, avec ma famille,...
 

Quatre endroits où vous avez vécu.

Une cellule de moine aménagée en logement (à ma naissance, avec mes parents),

Une cité ouvrière dans une petite ville de Lorraine,

Un immense appartement anciennement occupé par la Kommandantur (pendant la deuxième guerre en ce qui me concerne) : comme Ambre, je trouve que les vibrations n’étaient pas des plus positives) malgré la beauté du logement et sa superficie étonnante,

Une zone pavillonnaire, une jolie maison mitoyenne des deux côtés, dans un petit village suburbain, qui restera mon meilleur souvenir,

Des logements les uns derrière les autres : sous les toits, moins sous les toits, maintenant… pas HLM mais on s’y croirait…
 

Quatre choses que vous faites chaque fois que vous allez sur le net.

Lire mes emails,

Relire mes emails,

Répondre,

Aller sur les blogs de mes copines,

Faire des recherches pour mon boulot,
 

Quatre endroits où vous aimeriez être en ce moment.

Ici et maintenant ?

Près de ma fille Bé,

Au Niger pour retrouver l’ambiance chaleureuse de la famille, l’odeur de la terre et de la ville, les couleurs que nous n’avons pas ici, et la chaleur de l’amitié,

En Bretagne, à contempler l’océan, respirer l’odeur du grand large, marcher sur les rochers,

… et comme Ambre, propulsée dans le passé pour aller à la rencontre de mes ancêtres dont je ne porte peut-être pas le (pré)nom, mais qui ont laissé indubitablement une empreinte en moi. 

mercredi 22 janvier 2014

Buddhist Monks during Offerings - Sri Lanka - watercolour

Rien de nouveau par manque de temps mais je ressors de mes placards (fichiers numériques en fait) une aquarelle datant de 2010. Elle est celle que j'ai utilisée en fond de blog.
Aquarelle sur papier Marie K. d'après une carte du Sri Lanka que m'avait envoyée ma fille B.

 

mardi 14 janvier 2014

lundi 13 janvier 2014

Vrijthof

Une bien jolie carte postale de l'une des deux plus grandes places de Maastricht (Pays-Bas) que je ne connais pas. Même en zoomant sur le détail, je n'arrive pas à déterminer la technique utilisée. Aquarelle, crayon et aquarelle, crayons de couleur ? J'ai voulu traduire la légende avec un traducteur en ligne : il me parle de l'ambiance de la ville suivie d'une expression qui n'a pas de sens dans notre langue. Contentons-nous d'admirer. Et merci à l' "envoyeuse" pour cette gentille attention.


 

dimanche 12 janvier 2014

Au bout de la terre...

Ah la Bretagne et le Finistère (en breton : Penn-ar-Bed - source : Wikipédia).
Mon amie Nadine m'a adressé un superbe pps  intitulé "le Nord Finistère" et j'ai envie d'illustrer mon blog avec deux des magnifiques photos (dont je cite les sources : lieu et auteur de la photo) de ce diaporama . Par la même occasion, en dessous, je poste deux aquarelles que j'avais réalisées en juillet dernier, à la fois identiques et différentes d'une enfant jouant en bordure de plage à Bénodet, également dans le Finistère (Sud, cette fois). Bon dimanche...





 

mardi 7 janvier 2014

Voeux odorants

Je n'ai pas même eu à ouvrir le courrier reçu tout à l'heure dans ma boîte à lettres pour sentir les effluves de lavande odorante. Hmmmmm..... Quelle délicate odeur. Le parfum s'échappait déjà de l'enveloppe. Le facteur ou la factrice a dû apprécier.
En violet, au coin à droite, l'odeur qui sort de l'enveloppe et embaume la pièce
 
J'ai ouvert pour vérifier. Mon flair ne m'avait pas trompée (ni mon sens du toucher à travers le papier). Merci à Reynald pour sa carte de vœux, ses mots et le bouquet séché de lavande. Encore bonne année !!!!
 

 

samedi 4 janvier 2014

Ré-créations ... pour les yeux et pour les papilles

Quelques pots de peinture acrylique brillante achetés avant-hier, un pot de vernis, d'autres tubes d'acrylique ressortis d'un carton, des pinceaux qui s'ennuient de moi et ...


Le père de mes enfants m'a demandé de décorer pour lui deux petits bracelets en corne (comme celui du milieu), en spécifiant les motifs qu'il désire, me laissant libre pour les couleurs et l'arrangement.


Et voilà. J'ai passé un vernis brillant sur les deux bracelets.
 
*************************************
Et quand on se sent inspirée pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Alors je me suis de façon assez exceptionnelle lancée dans la cuisine en réalisant des aumônières (une première pour moi) .
C'est super joli. Agréable à faire, agréable à manger. Juste un hic ! Après relecture de recettes sur le net avec ma fille B., nous avons vu que dans la plupart des recettes il est conseillé d'utiliser deux feuilles de brick par aumônière, ce qui aurait évité qu'elles se percent à la cuisson et fuient comme on peut le voir sur la photo de dégustation. Pas grave, on s'est bien régalées (les yeux et les papilles). 


 

Confection de coussinets pour les yeux

Il y avait des semaines et même des mois que je n'avais rien fait de particulier dans le domaine des activités manuelles. Et avant-hier soir, l'envie m'a démangée... Vite,vite, magasin de tissu pour choisir un petit tissu léger en coton - j'ai craqué pour deux motifs. Rentrée chez moi, j'ai lavé ces deux coupons à l'eau froide et les ai mis à sécher pendant la nuit. Le lendemain matin, soit hier matin, sitôt levée, sitôt à l'œuvre... confection de coussinets pour les yeux en photos commentées par étape.

Les deux tissus achetés la veille. Des petites étoiles dorées sur fond blanc écru et le même aux couleurs de Noël.

Découpe après avoir bien mesuré selon mes besoins estimés, épinglage... Personnellement, j'ai pensé que des coussinets de 23 - 24 cm x 6,5 cm devraient convenir. J'ai donc coupé 1 à 1,5 cm de plus pour les coutures.

Couture des bordures sur l'envers du tissu

Un premier jet de quatre housses ou étuis de tissu

Mise des étuis de tissu confectionnés sur l'endroit

Repassage

Mes "outils de remplissage" : une tasse, un entonnoir fait en papier à dessin, des lentilles corail bio

J'ai rempli chaque étui aux deux tiers environ, ce qui me paraissait plutôt bien comme proportion pour que cela ne soit ni trop mou, ni trop rigide, et que cela puisse épouser parfaitement la forme des orbites pour une détente maximale

Voilà, les coussinets sont remplis et terminés (j'ai cousu les extrémités). 

Une petite carte (papier épais légèrement cartonné) et ruban, voilà pour de jolis petits cadeaux.
Ces petits coussinets pour les yeux sont destinés à procurer détente et relaxation.
**************************************
J'avais déjà fait un coussin pour les yeux il y a un ou deux ans avec des graines de lin. L'idée des lentilles rouges corail m'a été suggérée par une personne qui pratique le yoga. En fait, je n'ai pas assez de connaissances sur le sujet pour savoir ce qui est le mieux : graines de lin ou lentilles corail. Par contre, les lentilles corail sont très jolies et bien agréables à travailler.
 

 

Le présent

J'ai reçu plein de témoignages de votre amitié et de l'amour de mes enfants cette année encore et je vais publier la photo où j'ai rassemblé notamment les cartes reçues [pour l'envoi de Nadine j'avais déjà publié des photos]. De bien jolis mots à savourer avec délicatesse, de douces pensées et des vœux, des vœux, des vœux ... pour une année apaisée et de bonheur. Des exercices de bienveillance envers soi-même aussi (promis, je redouble d'efforts !!!) ... Merci à tous et à toutes !!!!
Je ne peux pas citer toutes les belles paroles que l'on m'a adressées mais parmi elles, j'ai envie de partager avec vous ces mots de quelqu'un qui me connaît d'autant mieux qu'il est mon médecin traitant et connaît mon histoire depuis plus d'une quinzaine d'années : "Je vous souhaite une excellente nouvelle année pleine d'espoir. Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde reste beau. Prenez attention."
Et ces mots-là, d'un ami de la sphère : "Hier c'est l'histoire, Demain est le mystère, Aujourd'hui est le cadeau. C'est pourquoi on l'appelle le présent".
Ca parle ! Le présent est un présent de chaque instant. Chaque seconde doit être savourée pour ce qu'elle est. Depuis le décès dramatique de ma sœur qui fut un choc pour moi - et comme un électrochoc, j'ai compris qu'on ne revient jamais en arrière. Quand c'est fini, c'est fini. Quelles que soient les larmes que l'on puisse verser, quels que soient les regrets de n'avoir pas pu tout dire, quels que soient les regrets de ne pas avoir plus profité de la présence des êtres. Le présent est ouvert à tous les espoirs, à tous les possibles. Nous ne le savourons pas tous toujours à sa juste mesure. Je crois que si j'ai une seule bonne résolution à prendre pour cette année, c'est celle-ci : apprécier chaque instant, apprécier chaque seconde, et ne pas avoir hâte de passer à la suivante même lorsque les temps sont moins agréables, car chaque micro-seconde qui passe nous rapproche de l'instant où plus rien ne sera possible, en tout cas sur cette terre.
Merci donc à Sab (Sabine), Nadine, André, Elsa, mes enfants, l'assemblée nationale (eh oui ;-D ), les bénévoles de l'Armée du Salut, Claude (mon médecin), Aurélia, Maryse, Nadège, et à tous ceux et celles qui m'ont adressé des vœux virtuels, sur mon blog ou ailleurs et/ou de vive voix ou par sms. Encore bonne année à vous. Qu'elle vous apporte paix et sérénité, santé et joie, harmonie et bonheur.